I St Genis Laval I

I 06 76 01 66 68 I  

© Isabelle Falarz 2020 / IFCArchitecte dplg

 

REHABILITATION D'UNE MAISON à OSSATURE BOIS

Le projet a permis d'adapter la maison aux besoins et usages d'une famille, nouvelle propriétaire des lieux.

 

La piscine intérieure a été recouverte afin de créer un salon à grand volume, par la mise en place d'un complexe structure bois/plancher. Un permis de construire a été déposé pour la surface supplémentaire créée. Le réaménagement de l'étage mezzanine a permis d'agrandir les chambres existantes, d'en créer une 3°, ainsi qu'un cabinet toilettes. La cuisine a été repensée et isolée acoustiquement.

 

Le plancher chauffant et la double flux dans la partie "piscine" ont été vérifiés et conservés. Des clims réversibles dans les chambres et une vmc simple flux plus performante sont venus complétés le poêle à bois dans la partie "maison". Des matériaux écologiques ont été utilisés, comme un plancher flottant en liège en recouvrement de la piscine, ainsi qu'au niveau des chambres.

 

Rénovation d'une maison  de 1928/1970

Ces maisons des années 20 possèdent des qualités d'habitat et constructives à conserver, tout en les faisant évoluer vers un nouveau mode d'habiter et une rénovation énergétique.

 

Construite en mâchefer et en moellons, elle est entourée au Sud et au Nord de jardins arborés, lui apportant chaleur à l'intersaison et fraicheur l'été. Son organisation intérieure, généreuse en espaces lumineux et en matériaux de qualités (boiseries, parquet, métal), a été conservée et réagencée, répondant aux besoins et usages d'une famille d'aujourd'hui.

 

La mise aux normes électriques a été nécessaire. Une salle de bain et une chambre ont été créées. La cuisine a été remise à sa place d'origine et le salon décloisonné, offrant un espace traversant sud/nord. Une pièce d'eau a été transformée en buanderie/douche. Un placard d'entrée et un bureau ont pris la place de l'ancienne cuisine.

 

Le comble perdu a été isolé par 20cm de laine de roche en faux-plafond, laissant la toiture ventilée et abaissant la hauteur sous plafond des chambres. Les murs périphériques ont été isolés en ITI de 12cm de ouate de cellulose. Les fenêtres bois avec espagnolettes ont été changées en rénovation par fenêtres bois double vitrage 4/16/4. Une chaudière à condensation ventouse a remplacé l'ancienne peu performante. Un faux-plafond au rdc intègre une ventilation simple-flux

CRéation D'UN RESTAURANT 

Le projet consiste en la transformation d'une ancienne boutique en restaurant.

 

Situé au rdc d'un immeuble dans un tissu urbain dense, un agrandissement à l'arrière permet d'ouvrir visuellement sur un petit jardin requalifié. L'extension permet au restaurant de proposer une cinquantaine de couverts.

Une cuisine, un local stockage et sanitaires ont été créés en plus de l'aménagement des salles.

 

La devanture sur rue a été modifiée en tenant compte de la charte graphique des commerces et du service d'urbanisme de la ville.

Erp de 5° catégorie, un dossier spécifique accessibilité handicapée et sécurité incendie a été  constitué en plus de la déclaration préalable.

 

SURélévation maison de lotissement

Ces habitats ont un rôle à jouer dans la transition écologique des bâtiments : les réutiliser en apportant une évolution spatiale liée à une autre façon d'habiter tout en amenant une amélioration thermique importante.

 

Cette maison offre des qualités d'habiter, comme un grand jardin en prolongement des pièces de jours et un accès privé de qualité. Sa volumétrie et son organisation simple ont permis d'imaginer son extension et réaménagement, suite à l'agrandissement de la famille. Un Permis de Construire en zone Monument Historique a été déposé et obtenu.

 

Une surélévation au-dessus du garage accueille une suite parentale avec chambre, dressing, salle de bain et buanderie. L'escalier intérieur a été modifié. Une ouverture au rdc avec reprise en sous-oeuvre par un IPN a permis d'agrandir l'espace salon et d'installer un poêle à bois.

L'isolation sous toiture de la partie existante a été changée par de la ouate projetée. Le plancher intermédiaire entre garage et suite parentale a été isolé par 20 cm de ouate de cellulose; la toiture de l'extension par 30 cm de laine de bois dense et son isolation périphérique par 12cm de fibre de bois. La chaudière fioul a cédé sa place à une chaudière à condensation. Les fenêtres d'origine ont été changées pour des fenêtres PVC double vitrage.

EXTENSION D'UNE MAISON DES ANNEES 80

La demande de la famille occupant la maison était multiple : repenser l'organisation du rdc trop à l'étroit, trouver une bibliothèque, apporter un confort thermique et récupérer les eaux de pluie pour le fonctionnement sanitaire.

Cette maison des années 80 présente la caractéristique d'avoir l'habitat en haut et les dépendances en bas avec peu de hauteur sous dalle pour le rdc. Cette configuration ne répond pas aux besoins actuels d'une famille de 4personnes. L'entrée au rdc a été requalifiée en un vrai hall plus lumineux communiquant avec un bureau à la place de la petite chambre enfants. Une extension a été créée afin d'accueillir au rdc 2 vraies chambres et à l'étage un petit salon/bibliothèque dans le prolongement de la salle à manger actuelle. Un filet tendu permet un coin lecture suspendu, faisant le lien entre la distribution des chambres et la bibliothèque. 

L'extension est en biobric avec une isolation en laine de bois. Son revêtement est en lames douglas. L'isolation de la toiture de la maison existante a été refaite en ouate de cellulose projetée. L'isolation par l'extérieur est prévue pour la suite. Une cuve de récupération d'eau de pluie a été installée à proximité de l'extension.